Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Marie-Odile et Philippe
  • : Ce blog a pour ambition de décrire nos balades à travers la Planète, nos vacances snorkeling, mais aussi et surtout, la vie en Guyane (petites histoires, monuments, faune et flore) ...
  • Contact

Heure de Guyane

 

Recherche

Météo en Guyane

15 avril 2016 5 15 /04 /avril /2016 10:54

Le titre de cet article aurait pu aussi être "Le serpent et la grenouille", même si cela fait un peu penser à une fable de Jean de La Fontaine ! Mais c'est loin d'en être une ... c'est la simple histoire d'un serpent, très dangereux qui plus est, qui avait une faim de grenouille.

Dans cet épisode, il y a trois acteurs : la grenouille, le serpent et le photographe. Passons sur le photographe qui a eu la chance d'être là au bon moment. On ne peut pas en dire autant de la grenouille qui aurait mieux fait d'être ailleurs ce soir là. Mais c'est la dure loi de la nature, les petits se font manger par les plus gros. Sur ce dernier point, je ne vais pas m'étendre, vous connaissez le principe ...

La vedette de l'article est incontestablement le serpent qui est bien connu en Guyane comme très dangereux car susceptible d'infliger une blessure invalidante ou même fatale à l'homme ... On le rencontre aussi bien en forêt, savanes, zones cultivées que près des habitations. La présence de l'homme dans son environnement ne semble pas effrayer ce serpent, ce qui augmente les risques d'attaques ...

Membre de la famille des Viperidae, son nom scientifique est Bothrops atrox (Linnaeus, 1758). Son nom vernaculaire est Fer de lance. En Guyane, il est appelé Grage (commun) et ne doit pas être confondu avec Bothrops brazili, ou Grage petits carreaux, ni même avec Lachesis muta, Maître de la brousse ou Grage grands carreaux. Ces trois serpents figurent dans le petit article que l'on peut lire sur ce blog en cliquant "ICI" sur les serpents venimeux et dangereux de Guyane. Les brésiliens lui ont donné plusieurs noms : Jararaca, Jararaca do norte, cuamboia ou encore cambéua ...

Un serpent Fer de lance (Bothrops atrox) ingurgite sa proie ...

La victime au nom scientifique de Hypsiboas boans (famille des Hylidae) est une rainette arboricole de grande taille, très courante en Amérique du Sud, qui était positionnée sur une branche à environ un mètre du sol. Le Fer de lance s'est détendu à très grande vitesse et a mordu la malheureuse grenouille qui s'est effondrée sur le sol, a priori raide morte. Elle n'avait aucune chance face à ce serpent très rapide.

Le Bothrops atrox est un serpent principalement nocturne et terrestre. Dans la journée, il reste lové sur le sol. Il peut cependant avoir une activité diurne mais en fin d'après-midi, notamment en forêt et plutôt en saison des pluies. Dès la tombée de la nuit, il part en chasse et se nourrit de lézards, oiseaux, petits mammifères et, comme nous le voyons ici dans cet article, d'amphibiens.

Sur la première photo ci-dessous, la rainette semble se prélasser sur la branche d'arbre, ne se doutant pas de l'attaque imminente qu'elle va subir. La troisième photo nous montre la pauvre grenouille mordue par le Fer de lance et, tombée au sol, sans-doute déjà morte.

La grenouille est sur sa branche, surprise par l'éclair lumineux du flash photographique.

La grenouille est sur sa branche, surprise par l'éclair lumineux du flash photographique.

Le Fer de lance s'approche de l'arbuste sur lequel se trouve la grenouille.

Le Fer de lance s'approche de l'arbuste sur lequel se trouve la grenouille.

Après la morsure, la grenouille tombe sur le sol, les yeux éteints car sans-doute déjà morte.

Après la morsure, la grenouille tombe sur le sol, les yeux éteints car sans-doute déjà morte.

Il ne reste plus au Bothrops atrox qu'à ingurgiter sa victime, c'est ce qu'il va faire tout doucement, centimètre par centimètre (Cf. photo ci-dessous). Pour les plus grosses proies, le Fer de lance attend que le venin fasse son effet avant de les retrouver par l'odeur et de les avaler. La taille moyenne de ce serpent est d'environ 90 cm, même si certains peuvent atteindre entre 1 m 20 et 1 m 40, en particulier les femelles.

Ce serpent est agressif notamment lorsqu'il se sent menacé. Il n'hésite alors pas à attaquer en se positionnant en S et en agitant le bout de sa queue. La livrée du Bothrops atrox varie entre le gris et le noir marron et même le vert-bouteille avec des dessins géométriques en forme de V. Les juvéniles sont plus clairs et les dessins plus apparents. La queue de ce serpent peut être jaune ou blanche.

Le Bothrops atrox se rencontre assez fréquemment en Guyane et est responsable du plus grand nombre d'envenimations. En l'absence d'une prise en charge médicale rapide, les conséquences d'une morsure sont très graves et peuvent entraîner, sinon le décès, au moins des séquelles fonctionnelles. Son venin est nécrosant et hémorragique avec des saignements. Il existe des antivenins efficaces notamment en provenance du Brésil pour ces envenimations potentiellement mortelles.

Le Fer de lance ingurgite tranquillement sa proie, centimètre par centimètre.

Le Fer de lance ingurgite tranquillement sa proie, centimètre par centimètre.

Autres photos de la scène :

Cliquer sur une photo pour l'agrandirCliquer sur une photo pour l'agrandir

Cliquer sur une photo pour l'agrandir

Source :

Serpents et amphisbènes de Guyane française de Fausto STARACE (Ibis Rouge Éditions).

Partager cet article

Repost 0
Rédigé et publié par Phil - dans Faune de Guyane
commenter cet article

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -