Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Marie-Odile et Philippe
  • : Ce blog a pour ambition de décrire nos balades à travers la Planète, nos vacances snorkeling, mais aussi et surtout, la vie en Guyane (petites histoires, monuments, faune et flore) ...
  • Contact

Heure de Guyane

 

Recherche

Météo en Guyane

5 mars 2016 6 05 /03 /mars /2016 09:04

Pour tout vous dire, découvrir une bestiole dans sa piscine n'a rien d'inhabituel en Guyane, surtout lorsqu'on a un jardin sur les bords du littoral guyanais. Habitant à Remire-Montjoly, nous avons régulièrement des lézards, des iguanes, des crapauds, grenouilles et araignées ... Excepté pour les araignées, les grenouilles et certains iguanes, ces petites bébêtes ont en général besoin d'un coup de main pour sortir de leur bain.

Quant aux serpents, cela arrive assez régulièrement d'en rencontrer dans notre jardin. Il est par contre moins fréquent qu'ils décident de faire trempette. Mais il faut quand-même se méfier car si pratiquement tous les serpents de Guyane sont inoffensifs, certains peuvent cependant être qualifiés de "mordeurs". Il semble que celui qui s'est invité début février dans notre piscine fait partie de cette catégorie !

J'avais déjà rédigé un petit article sur ce blog sur un iguane qui se promenait sans crainte autour de la piscine (pour voir cet article, cliquer "ICI"). Il y a en effet souvent des iguanes, jeunes et moins jeunes, qui viennent se prélasser autour de cette piscine et qui finissent parfois par y faire un plongeon lorsque notre chien les a repérés.

Un serpent dans notre piscine à Montjoly !

Le serpent de notre piscine est un juvénile de la famille des Colubridae. Son nom scientifique est Mastigodryas boddaerti (Sentzen, 1796). Adulte, il peut mesurer au maximum 1 m 30. Diurne, terrestre et semi-arboricole, ce serpent est très vif dans ses déplacements. Je n'ai d'ailleurs pas réussi à l'extraire de la piscine avec une épuisette. Il a fallu que j'utilise une "frite" en mousse pour que notre serpent vienne se poser dessus, comme on peut le voir sur la photo ci-dessous.

On observe ce serpent en forêt secondaire, dans les abattis, dans les zones cultivées, les plages, ainsi que les jardins. Il chasse au sol dans la végétation herbeuse et les petits arbustes. Il s'accommode bien de la présence des hommes et fréquente la proximité immédiate des maisons.

Il consomme des lézards, grenouilles, oiseaux, et petits mammifères qu'il rencontre en abondance dans les jardins des habitations.

Un serpent dans notre piscine à Montjoly !

Le Mastigodryas boddaerti est très irritable lorsqu'on le capture. Importuné et acculé, il fait vibrer violemment sa queue. C'est un serpent mordeur qui mastique facilement le doigt ou la main qui a réussi à le saisir. Il est donc préférable d'être prudent même si la morsure, certes parfois douloureuse, ne provoque pas d'envenimation. Il est en effet aglyphe, c'est-à-dire qu'il ne possède pas de crochets à venin ni d'appareil venimeux.

Une fois posé sur la frite, ce jeune serpent a été délicatement remis dans un buisson pour qu'il poursuive sa vie ... dans notre jardin ou ailleurs.

Il est présent dans tout le nord de l'Amérique du Sud, de la Bolivie jusqu'au Brésil.

Un serpent dans notre piscine à Montjoly !

D'autres petites bestioles dans la piscine ...

Cliquer sur une photo si vous voulez l'agrandirCliquer sur une photo si vous voulez l'agrandir
Cliquer sur une photo si vous voulez l'agrandirCliquer sur une photo si vous voulez l'agrandir

Cliquer sur une photo si vous voulez l'agrandir

Source :

Serpents et amphisbènes de Guyane Française, par Fausto Starace (Ibis Rouge Editions).

Partager cet article

Repost 0
Rédigé et publié par Phil - dans Vie en Guyane Faune de Guyane
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -