Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Marie-Odile et Philippe
  • : Ce blog a pour ambition de décrire nos balades à travers la Planète, nos vacances snorkeling, mais aussi et surtout, la vie en Guyane (petites histoires, monuments, faune et flore) ...
  • Contact

Heure de Guyane

 

Recherche

Météo en Guyane

19 janvier 2016 2 19 /01 /janvier /2016 11:25

Le diaporama ci-dessus peut être mis en grand écran et avec musique (Zorba le Grec)

Après bien des interrogations, nous avons finalement opté pour un séjour en Crète pour nos congés 2015. Il faut dire qu'à ce moment là, l'éventuelle sortie de la Grèce de la zone euro battait son plein dans les médias, ce qui n'était pas pour nous rassurer. Malgré tout ce battage, nous sommes partis pour deux semaines avec une agence de voyage en réservant un hôtel en demi-pension.

Le choix de l'hôtel ne fut pas un hasard car nous cherchions un emplacement plutôt central au milieu du pays sur la côte nord afin de pouvoir se balader sur la partie Ouest et Est de l'île en voiture. Nous avons donc trouvé un hôtel à Lygaria, soit à 20 km à l'ouest de la capitale Héraklion. Sa position géographique est idéale pour visiter le pays et le personnel parle français.

Nous avions loué une petite voiture via l'hôtel pour explorer l'île (du 02/08 au 14/08/2015 inclus : 450 €). Nous partions le matin après le petit-déjeuner pour ne revenir qu'en fin d'après-midi. Outre la piscine de l'hôtel dont on a surtout profité le dernier jour avant de partir, il y avait une plage de galets à 1,5 km de l'hôtel avec des transats (payants) et des bars-restaurants où nous nous relaxions une heure ou deux avant de nous préparer pour le dîner. La baignade à cette époque de l'année est agréable avec une mer autour de 26/27°. Paradoxalement, la mer nous a semblé plus chaude dans le nord que dans le sud de la Crète ...

Plage d'Agia Pelagia (à côté de notre hôtel)

Plage d'Agia Pelagia (à côté de notre hôtel)

Bien que nous n'ayons pas pu tout voir, il faut au moins deux semaines pour visiter les sites essentiels ou remarquables même si durant ces quinze jours, nous nous sommes accordés trois ou quatre après-midi de baignade notamment sur la plus jolie plage à l'est de Malia, près des ruines d'un palais minoen. Quant à la ville de Malia, elle ne présente guère d'intérêt sauf pour les jeunes fêtards européens car elle regorge de pubs et de boîtes de nuit.

Il y a une quatre voies qui dessert toute la côte nord de l'Île, même si l'ancienne route nationale a été maintenue et est positionnée quasiment en parallèle de cette 4 voies. Des routes moins importantes desservent la côte sud traversant des montagnes et de charmants petits villages typiques au milieu des champs d'oliviers avec des paysages parfois à couper le souffle. Les routes et villages sont très fleuries avec des bougainvilliers et des lauriers de différentes couleurs. Certaines petites routes dans le sud ne sont pas goudronnées. Sur la quatre voies, la vitesse est limitée à 120 km/h, 90 km/h sur les autres routes et 50 km/h en ville. Le port de la ceinture est obligatoire bien que de très nombreux crétois ne la mettent pas ...

La conduite est particulière et demande une certaine prudence. Les crétois d'ordinaire si calmes deviennent vite excités lorsqu'ils sont au volant de leur voiture. Si vous ne roulez pas assez vite, vous serez klaxonné et doublé et l'on vous incitera à vous ranger sur la droite de la chaussée habituellement réservée aux arrêts d'urgence. Nombre de véhicules lents en Crète comme les camions ou autres petites voitures roulent sur la bande d'arrêt d'urgence tout à fait normalement ! La police de la route est rarement visible mais il y a de nombreux radars sur la quatre voies.

Les bords de route en Crète, notamment aux endroits dangereux, sont jalonnés de petits monuments représentant souvent des églises orthodoxes en miniature, comme on en voit une sur la photo ci-dessus (pour l'agrandir, cliquez sur l'image). Ce sont des ex-voto (afieromas) mis par les familles à la mémoire des accidentés, morts ou blessés, à l'endroit précis où l'accident a eu lieu.

Parfois, ces petits monuments sont mis en place uniquement pour remercier Dieu d'avoir épargné leur proche. Certains de ces ex-voto comportent une photo de la victime quand celle-ci est décédée. Il peut arriver qu'il y en ait trois ou quatre au même virage... Il faut noter que certains de ces ex-voto sont magnifiques. Nous avons pris des photos de différents modèles afin de réaliser un petit album sur ce blog.

Église orthodoxe Saint Nicolas (Agios Nikolaos) à La Canée avec un clocher d'un côté et un minaret de l'autre. Elle fut une église catholique à l'époque vénitienne et transformée en mosquée sous la domination ottomane en 1645. Elle redevint une église en 1918 tout en conservant son minaret ...

Église orthodoxe Saint Nicolas (Agios Nikolaos) à La Canée avec un clocher d'un côté et un minaret de l'autre. Elle fut une église catholique à l'époque vénitienne et transformée en mosquée sous la domination ottomane en 1645. Elle redevint une église en 1918 tout en conservant son minaret ...

Muni du guide du Routard et de Lonely planet, nous avons exploré une bonne partie de ce magnifique pays afin de voir ce qui méritait d'être vu :

- Une partie de la côte Est avec La Canée (Port vénitien, vieille ville, marché, cathédrale ...), gorges de Samaria (en voiture), plage de sable rose sur la presqu'île d'Elafonissi (beaucoup de monde !).

- Hérakion (quartier de la fontaine Morosini, église byzantine Agios Titos, fort vénitien, jetée, remparts, musée archéologique).

- Plateau du Lassithi (Avdou /son église byzantine, Krasi / lavoirs vénitiens et platane de +de 2000 ans, Kera / monastère, Psycho / grotte de Dikti, Agios Georgios) et retour par Malia (Palais minoen et plage).

- Réthymnon ( vieille ville, port vénitien, forteresse ...), puis Spili (fontaines vénitiennes), Kissos (deux églises avec fresques) et Agia Galini (petit port de pêche / baignade).

- Agios Nikolaos (centre ville, lac relié au port par un petit canal), Elounda, et Plaka (Île de Spinalonga)

- Knossos (.le plus grand site archéologique minoen), Archanes (région vinicole au sud d'Héraklion), Thrapsano (poterie), et en final, soirée crétoise à Anapolis (belle soirée folklorique avec des danses et de la musique ).

- Mochlos (magnifique petit village en bord de mer), Sitia (déjeuner dans une taverne au bord de la mer) et poursuite par la visite du monastère orthodoxe de Moni Toplou. Le panorama de cette route est époustouflant.

- Vrachasi (petit village dans la montagne), Sissi (petit port de pêche de plus en plus fréquenté par les touristes) et Milatos (excellent déjeuner de poissons en bord de mer à la taverne Kohili).

Ville de Sitia (15.000 habitants)

Ville de Sitia (15.000 habitants)

La nourriture est vraiment bonne sans-doute parce qu'elle est cuisinée avec une délicieuse huile d'olives. Nous sous sommes régalés le midi en prenant la plupart du temps une salade composée principalement de succulentes tomates et d'un plat de poissons ou de sardines ou encore de crevettes (prix du repas autour de 40 € pour deux personnes avec boissons). La grande majorité des restaurants nous offrait le dessert et ensuite un verre de raki (alcool blanc distillé à partir de marc de raisins) qui aidait à la digestion !

Situé en Europe à seulement 3h de vol en avion de Paris, cette destination constitue un vrai dépaysement avec le soleil assuré et des paysages magnifiques. Les crétois sont accueillants et sympathiques. La vie est moins chère qu'en France à l'exception des zones touristiques très fréquentées. Nous avons passé de vrais belles vacances, espérant y revenir un jour malgré notre envie permanente de visiter ce vaste monde ...

Partager cet article

Repost 0
Rédigé et publié par Phil - dans Balades autour du monde
commenter cet article

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -