Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Marie-Odile et Philippe
  • : Ce blog a pour ambition de décrire nos balades à travers la Planète, nos vacances snorkeling, mais aussi et surtout, la vie en Guyane (petites histoires, monuments, faune et flore) ...
  • Contact

Heure de Guyane

 

Recherche

Météo en Guyane

25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 16:36

L'ara rouge (Ara Macao - Linnaeus, 1758) est de la famille des Psittacidés. D'une longévité pouvant atteindre les 80 ans notamment en captivité, sa durée de vie moyenne à l'état sauvage se situe entre 30 et 50 ans. C'est un très grand perroquet coloré avec une longue queue pointue. Sa taille est d'environ 89 cm pour un poids maximum de 1,5 kg. Sa tête et une grande partie du corps sont d'un rouge écarlate. Les parties nues de sa face sont blanches.

Les anglo-saxons le nomment "Scarlet Macaw", les brésiliens "Arara-canga" et les espagnols "Guacamaya roja". En créole guyanais, il est tout simplement appelé "Ara rouj".

En Guyane, on rencontre 6 espèces d'aras parmi les 17 existantes. Outre l'ara rouge, les plus connus en Guyane sont l'ara bleu (Cf. article sur ce blog "ICI") et l'ara chloroptère. Ce dernier se confond parfois avec l'ara rouge. L'ara chloroptère a du vert sur les ailes à la place du jaune.

Ara rouge (ara macao)

L'ara rouge est bruyant et pousse des cris stridents, rauques et secs. Il est tellement bruyant qu'il est assez facile à observer lorsqu'il se trouve non loin d'une habitation ou près d'une piste. Ses mœurs sont grégaires et on les retrouve souvent en couple pendant la période de reproduction. cette espèce est monogame et reste en couple durant toute leur vie. Assez prudent, l'ara rouge s'élève à la cime des arbres lorsqu'il est importuné.

Beaucoup moins nombreux que l'ara chloroptère, on le retrouve dans les zones côtières marécageuses, plus que dans l'intérieur. Ces photos ont été prises à côté de Saint Georges de l'Oyapock, non loin du village de Ouanary où il semble un peu plus abondant dans les forêts avoisinantes.

Arboricole, il se nourrit de fruits, de noix de palmiers et de graines et aime à se reposer à la cime des grands arbres. Son vol est direct, ses battements d'ailes sont réguliers mais manquent d'amplitude. Bien que sédentaire, il peut effectuer de petites migrations lorsque la nourriture vient à manquer.

Ara rouge (ara macao)

L'ara rouge est endémique de l'Amérique Centrale et du nord de l'Amérique du Sud. En Amérique Centrale, cet oiseau est présent du sud-est du Mexique jusqu'au nord-est du Nicaragua et du Costa Rica jusqu'au Panama.

Dans le nord de la Colombie, une population isolée occupe la vallée de la Magdalena. La partie principale de son aire géographique se situe sur le continent sud-américain, couvrant toute l'Amazonie du Vénézuela et des Guyanes jusqu'à l'Equateur, le Pérou, la Bolivie. Elle s'étend à travers tout le Brésil jusqu'au nord du Mato Grosso.

L'ara rouge est un oiseau des régions basses. On le trouve généralement en dessous de 500 m d'altitude, même s'il lui arrive parfois de grimper jusqu'à 1000 mètres.

Il est connu comme étant l'oiseau national du Honduras.

Ara rouge (ara macao)

L'ara rouge nidifie dans un grand trou à la cime des arbres. La femelle peut avoir entre 2 et 4 œufs, avec une couvée tous les deux ans. L'incubation dure entre 24 et 28 jours. Les jeunes, nourris par le couple, restent au nid environ 14 semaines. Ils resteront entre un et deux ans avec leurs parents avant de prendre leur envol définitif.

Comme les autres espèces frugivores, l'ara rouge est sensible aux atteintes portées à l'écosystème forestier et à la chasse malgré une protection légale. En Guyane, l'ara rouge est une espèce totalement protégée (interdite à la chasse et au commerce), de même que l'ara bleu et l'ara chloroptère.

Ara rouge (ara macao)

Sources :

Faune de Guyane par Eric Hansen et Cécile Richard-Hansen aux Editions Roger Le Guen.

Oiseaux de Guyane (1992 - Société d'Etudes Ornithologiques).

Site Internet Les oiseaux du monde (http://www.oiseaux.net/oiseaux/).

Wikimedia commons.

Partager cet article

Repost 0
Rédigé et publié par Phil - dans Faune de Guyane
commenter cet article

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -