Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Marie-Odile et Philippe
  • : Ce blog a pour ambition de décrire nos balades à travers la Planète, nos vacances snorkeling, mais aussi et surtout, la vie en Guyane (petites histoires, monuments, faune et flore) ...
  • Contact

Heure de Guyane

 

Recherche

Météo en Guyane

16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 08:20

Le zoo de Guyane est situé sur les communes de Macouria et de Montsinéry, sur la route CD5 en direction de Montsinéry. Lorsque l'on vient de Cayenne, il faut tourner à gauche après la station essence un peu avant d'arriver dans le bourg de Macouria. Avec ses 450 animaux et ses soixante dix espèces, le parc zoologique et botanique possède quasiment toutes les espèces que l'on rencontre en Guyane.

Le zoo est ouvert de 9h30 à 17h30 tous les jours de l'année, y compris les jours fériés. Les dernières visites autorisées dans la journée le sont avant 16h30. Le tarif est de 16,50 € pour un adulte et de 10 € entre 3 et 12 ans, gratuit pour les moins de trois ans. Un ticket d'entrée est valable un an, ce qui est très intéressant pour les résidents en Guyane, qui peuvent ainsi revenir durant la même année sans avoir à débourser le moindre centime ...

Véritable attraction touristique en Guyane, la visite se fait en suivant un sentier balisé au milieu de la forêt et avec quelques abris en cas d'averses. Il faut compter environ deux heures pour faire la balade. Il existe en outre un parcours sportif de type accrobranche au milieu de la canopée et également une aire de jeux pour les enfants de plus de deux ans. Une boutique avec des souvenirs et autres babioles termine la promenade dans ce magnifique parc zoologique.

Le zoo abrite aussi un centre de soins, non ouvert au public, qui intervient pour soigner les animaux sauvages blessés ou en détresse, amenés par des organismes comme l'office national de la chasse et de la faune sauvage (oncfs) ou même par des particuliers.

Les propriétaires de la SARL Parc animalier de Guyane vivent en Guadeloupe. Localement, le zoo est dirigé par un vétérinaire aidé par une petite équipe composée notamment de soigneurs animaliers.

Origine et visite du zoo de Guyane

Excepté trois ou quatre espèces d'animaux que l'on ne rencontre pas en Guyane, notamment les Loriquets que l'on découvre au début de la visite dans la grande serre Eugène Bellony, le zoo permet de découvrir la faune sauvage guyanaise. Près de chaque espèce, figure un panneau descriptif avec des informations utiles sur sa répartition géographique, sa longévité ou encore ses mensurations (taille et poids) et même son nom en créole guyanais ...

Les animaux sauvages, notamment les mammifères, se trouvent dans de grands enclos qui ressemblent à leur milieu naturel. On y trouve par exemple plusieurs espèces de félins, mais aussi des serpents comme les boas ou même des anacondas, et tous les primates de Guyane excepté le Saki Satan (Chiropotes satanas). Outre les différentes espèces de caïmans, on trouve aussi des oiseaux ou encore de gros rapaces, et beaucoup d'autres espèces d'animaux qui vivent en Guyane ...

La visite est aussi l'occasion d'admirer la nature. Là-aussi, des panneaux précisent les noms et spécificités des arbres ou des plantes rencontrées durant le parcours.

La particularité de ce zoo entouré de savane et de forêt est qu'il y a beaucoup d'animaux sauvages en liberté qui se rapprochent des enclos où se trouvent leurs congénères captifs !

La dernière photo en bas de cet article montre deux primates "Capucin brun" qui posaient en pleine journée à proximité des capucins dans leur enclos ... Mais il en va de même pour les autres espèces, y compris des félins qui, eux, préfèrent s'approcher nuitamment du zoo.

Cliquer sur une photo pour l'agrandirCliquer sur une photo pour l'agrandirCliquer sur une photo pour l'agrandir
Cliquer sur une photo pour l'agrandirCliquer sur une photo pour l'agrandirCliquer sur une photo pour l'agrandir

Cliquer sur une photo pour l'agrandir

Le 23 juillet 2014, le zoo et la Région Guyane ont inauguré la serre tropicale baptisée du nom d'Eugène Bellony. Né en 1911, Eugène Bellony est le premier à avoir créé chez lui sur son terrain près de la source de Baduel à Cayenne ce qui deviendra le premier mini-zoo de Guyane. Passionné par la faune sauvage, il a d'abord commencé par accueillir les animaux blessés ou en détresse qu'il soignait et nourrissait lui-même. Puis, il a ouvert son petit parc animalier de Baduel aux visiteurs car l'entretien de tous ces animaux lui coûtait fort cher ! A son décès en janvier 1984, les animaux seront recueillis au Jardin botanique de Cayenne.

En 1983, Rodolphe Watshinger, ethnologue de formation, créé en 1983 une société Fauna Flora Amazonica qui est un centre d'acclimatation et d'élevage pour les colibris qu'il destine à la vente à un industriel allemand. La réglementation du 15 mai 1986 portant sur des statuts de protection des espèces l'oblige à changer d'activité. Soutenu par les élus de l'époque qui y voyait un grand intérêt touristique, R. Watshinger créé alors la Réserve animalière Macourienne à vocation récréative qui deviendra le zoo de Guyane.

Bien avant le décès de R. Watshinger survenu le 24 mars 2009 à l'âge de 76 ans, le zoo de Macouria aura connu bien des péripéties, principalement financières. Ce parc animalier sera sauvé in extremis par son rachat en 2002 par les communes de Macouria et de Montsinéry. Mais les problèmes financiers continueront à s'aggraver et aboutiront au dépôt de bilan en 2007.

Le Parc animalier de Guyane sera finalement racheté à cette époque par le zoo des Mamelles de Guadeloupe, représenté par Monsieur et Madame Chaulet. Il sera fermé pendant plus d'un an pour cause de travaux après d'importants investissements aussi bien en fonds privés qu'en subventions.

Aujourd'hui, le Parc zoologique et botanique est, avec les Îles du Salut et le Centre Spatial, l'un des sites les plus visités de Guyane avec plus de 44 000 entrées en 2013 (17 000 en 2004) ...

Ce Capucin brun et son petit se trouvaient à l'extérieur du zoo dans la forêt mais à une dizaine de mètres de l'enclos de leurs congénères captifs !

Ce Capucin brun et son petit se trouvaient à l'extérieur du zoo dans la forêt mais à une dizaine de mètres de l'enclos de leurs congénères captifs !

Sources :

site Internet du zoo de Guyane (http://www.zoodeguyane.com/

Site Internet de la Région Guyane sur l'inauguration de la serre tropicale Eugène Bellony au zoo de Guyane (https://www.cr-guyane.fr/inauguration-serre-eugene-bellony-au-zoo-guyane/

Site Internet de Macouria (http://www.macouria.fr/tourisme-et-decouverte/le-zoo-de-guyane/

Site Internet de Montsinéry-Tonnégrande (http://montsinery-tonnegrande.mairies-guyane.org/

http://www.franceguyane.fr/actualite/economie-consommation/zoo-la-frequentation-s-envole-205643.php/

Partager cet article

Repost 0
Rédigé et publié par Phil - dans Vie en Guyane
commenter cet article

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -