Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Marie-Odile et Philippe
  • : Ce blog a pour ambition de décrire nos balades à travers la Planète, nos vacances snorkeling, mais aussi et surtout, la vie en Guyane (petites histoires, monuments, faune et flore) ...
  • Contact

Heure de Guyane

 

Recherche

Météo en Guyane

2 juin 2015 2 02 /06 /juin /2015 08:38

C'est en me rendant à Kourou depuis Cayenne que j'avais déjà observé de magnifiques arbres rouges alignés le long d'un chemin de terre à la sortie de la savane Matiti. Plusieurs fois, je me suis dit qu'il fallait m'arrêter et prendre quelques photos afin d'en identifier l'espèce.

Les photos furent donc prises par une belle matinée ensoleillée de début avril 2015. Cela me permit, en furetant sur Internet, d'identifier cet arbre comme étant un Tulipier du Gabon, au nom scientifique de Spathodea campanulata (Palisot de Beauvois, 1805). Son nom vient de sa fleur en forme de tulipe.

Membre de la grande famille des Bignoniacea, le Tulipier du Gabon qui a une écorce de couleur gris-vert est originaire de l'Afrique de l'ouest. Les anglo-saxons le nomment " African tulip tree" ou " Fountain tree", et les brésiliens "Tulipeira-do-gabão". La hauteur de l'arbre varie entre 7 m et 25 m et on ne le trouve qu'en zone tropicale et subtropicale.

Par contre, il figure sur la liste de l'IUCN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) comme l'une des 100 espèces les plus invasives sur la planète. Les espèces exotiques envahissantes sont des espèces dont l'introduction ou/et la distribution en dehors de leur aire de distribution naturelle présente ou passée menace la diversité biologique.

Le Tulipier du Gabon (Spathodea campanulata)

Spathodea campanulata est un arbre à feuillage persistant qui préfère les habitats humides et les zones abritées. Il est largement planté dans les régions tropicales où il est considéré comme un envahisseur, notamment au Brésil mais aussi dans les départements et territoires français d'outre-mer comme la Polynésie, la Nouvelle Calédonie et les Antilles.

L'origine de son implantation en Guyane n'est pas définie, même si on peut légitimement penser qu'il a été introduit pour ses qualités ornementales. Il n'est pas encore présent partout sur le territoire mais on le trouve dans certains jardins de la presqu'île de Cayenne, à l'aéroport Félix Eboué et dans la savane Matiti.

La dispersion de ses graines par le vent facilite sa propagation sur des distances importantes. Contrairement à la Polynésie ou à la Nouvelle Calédonie, cette espèce ne fait pas l'objet d'une réglementation en Guyane même s'il est conseillé de ne pas l'utiliser comme plante ornementale dans des zones où elle pourrait être rapidement envahissante.

Le Tulipier du Gabon (Spathodea campanulata)

Les fleurs sont assez grosses, entre 7 et 13 cm avec une corolle campanulée à cinq lobes arrondis, ondulés et dentelés avec quatre étamines. Elles sont de couleur rouge-écarlate orange à rebord jaune doré. Le feuillage de l'arbre est vert sombre, brillant avec de très grandes feuilles. Les fruits ont la forme de longues capsules marrons, oblongues, et pourvues d'une grande quantité de graines ailées dispersées par le vent.

Son bois très cassant est utilisé en Afrique pour sculpter des talismans. Quand il est fraîchement coupé, il a une odeur d'ail et brûle difficilement. Quant aux fleurs et aux graines, elles sont utilisées dans la médecine traditionnelle africaine. Les fleurs auraient des propriétés pour traiter les problèmes de peau et les graines sont traditionnellement utilisées pour empoisonner les flèches.

Les fleurs individuelles de Spathodea campenulata ont une durée de vie courte, mais l’ensemble des fleurs successives s’étale sur une longue période. Dans de bonnes conditions, le tulipier du Gabon peut fleurir tout au long de l’année.

Le Tulipier du Gabon (Spathodea campanulata)

Sources :

http://www.lesarbres.fr/spathodea.html

http://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/448228/tab/taxo

http://nature.jardin.free.fr/arbre/nmauric_spathodea_campanulata.html

Les invasions biologiques en Guyane (Direction Régionale de l'Environnement - Guyane, Juillet 2010)

Partager cet article

Repost 0
Rédigé et publié par Phil - dans Flore de Guyane
commenter cet article

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -