Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Marie-Odile et Philippe
  • : Ce blog a pour ambition de décrire nos balades à travers la Planète, nos vacances snorkeling, mais aussi et surtout, la vie en Guyane (petites histoires, monuments, faune et flore) ...
  • Contact

Heure de Guyane

 

Recherche

Météo en Guyane

1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 17:46

Après avoir rédigé un petit article sur la belle église Saint Louis de style créole de Tonnégrande, nous allons présenté son "alter ego" en quelques sorte, car il s'agit de l'église Notre Dame de l'Immaculée Conception de Montsinéry. Rappelons en effet que Montsinéry-Tonnégrande constitue depuis 1879 une seule et même commune. D'abord nommée Tonnégrande-Montsinéry, il faudra attendre l'année 1969 pour que le nom soit inversé et que la commune devienne Montsinéry-Tonnégrande, suite au développement plus important de Montsinéry.

La construction de l'église actuelle du Quartier de "Mont-Sinéry" aurait débuté en 1860. Différents travaux y auront été effectués jusqu'en 1902. D'abord vouée à Saint Jean-Baptiste jusqu'en 1913, elle est maintenant dédiée à Notre Dame de l'Immaculée Conception depuis cette date.

Située au centre du bourg, face à la rivière Montsinéry, elle appartient à la commune. L'église a été classée Monument Historique par arrêté du 31 août 1995.

Eglise Notre Dame de l'Immaculée Conception de Montsinéry (Guyane)

Une autre église, ou plus exactement une chapelle, existait déjà sur l'habitation esclavagiste Risquetout, d'après un plan datant de 1848 qui indique l'emplacement de la chapelle, celui du presbytère et de la maison du maître ainsi que les cases des esclaves. Lors de l'abolition de l'escavage, il y avait 84 esclaves sur cette habitation de près de 1600 hectares.

Le décret abolissant l'esclavage dans les colonies françaises date du 27 avril 1848. Il ne sera promulgué officiellement en Guyane que le 10 juin suivant avec effet au 10 août 1848, jour réel de l'émancipation des esclaves en Guyane.

Depuis 1845, le propriétaire de l'habitation Risquetout est Emmanuel Mallet. Ce dernier, né à Brest (Finistère) le 30 octobre 1811, a fait une partie de sa carrière dans la marine car il était Capitaine au long cours. Il sera aussi un temps Commissaire-commandant du quartier de Mont-Sinéry en succédant à cette fonction à Lalanne Joseph Célestin.

Emmanuel Mallet vendra en juillet 1848 une partie de son terrain bâti pour l'implantation d'un bourg officialisé par un acte de vente dressé par Maître Condery, notaire à Cayenne. Marié avec Marie-Louise Anaïs Lalanne, E. Mallet décédera à l'hôpital militaire de Cayenne le 8 avril 1860.

Lors du recensement de tous les esclaves sur le quartier de Mont-Sinéry, on comptera jusqu'à 827 esclaves donnant droit à une indemnité au 10 août 1848. Les colons propriétaires d'esclaves seront en effet indemnisés en recevant 30 francs par esclave.

Photos de l'église Notre Dame de l'Immaculée-Conception de Montsinéry :

Cliquer sur une photo pour l'agrandirCliquer sur une photo pour l'agrandirCliquer sur une photo pour l'agrandir

Cliquer sur une photo pour l'agrandir

Un arrêté du 11 septembre 1849 fixe la circonscription des paroisses de la Guyane française après avis du préfet apostolique, Mgr Jean Dossat, pour la délimitation des paroisses dont les églises sont terminées ou en cours de construction. Pour Mont-Sinéry, c'est tout le quartier qui est concerné.

Un autre arrêté du 11 septembre 1849 porte nomination des membres des fabriques des églises d'Approuague, de Roura, du Canal Torcy, de Mont-Sinéry et de Kourou. A Mont-Sinéry, les membres désignés sont : Messieurs GOT Joseph, Corriau Cyprien, Damas-Coutard, de Langlade, et Lanne Pierre.

Les conseillers des fabriques sont pris parmi les habitants catholiques résidant dans la paroisse et nommés, pour la première fois, par le commissaire général de la République sur la proposition de l'ordonnateur, concertée avec le préfet apostolique.

Une école tenue par les frères de l'Instruction Chrétienne dits frères de Ploërmel ouvrira en octobre 1850 à Mont-Sinéry. Quatre frères étaient prévus pour l'enseignement, mais seuls les frères Lyphard-Marie (1825-1888) et Héraclius (1830-1879) ouvrirent l'école. En plus de l'enseignement, les élèves étaient initiés aux travaux agricoles sur un terrain proche de l'école.

Le 2 janvier 1851, le frère Lyphard-Marie confie à l'Abbé de la Mennais, fondateur de la congrégation des frères de Ploërmel, ses difficultés sur l'école de Mont-Sinéry : " Depuis plus de deux mois que nous avons commencé la classe, nous n'avons pu encore ramener tous les enfants, quoique cependant nous en avons déjà une quarantaine ".

Eglise Notre Dame de l'Immaculée Conception de Montsinéry (Guyane)

Sources :

B.O.G.F - 1849

Les Frères de l'Instruction Chrétiennes en Guyane (1843-1910) par le F. Philippe Friot

Bulletin municipal de Montsinéry-Tonnégrande n° 4 de Juin 2011 (Habitation Risquetout)

Partager cet article

Repost 0
Rédigé et publié par Phil - dans Eglises de Guyane
commenter cet article

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -