Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Marie-Odile et Philippe
  • : Ce blog a pour ambition de décrire nos balades à travers la Planète, nos vacances snorkeling, mais aussi et surtout, la vie en Guyane (petites histoires, monuments, faune et flore) ...
  • Contact

Heure de Guyane

 

Recherche

Météo en Guyane

11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 09:37

L'hôtel de Préfecture de la Guyane est ainsi nommé pour le différencier de l'immeuble de la Préfecture, rue Fiedemond, plus récent car datant de 1970, et qui abrite tous les services ouverts au public. L'hôtel de Préfecture héberge le Préfet de Région, son cabinet ainsi que différents services qui lui sont directement rattachés. Pour y pénétrer, il faut donc y avoir été invité ou avoir été convoqué à une réunion de travail.

Cet hôtel de Préfecture est situé sur l'actuelle Place Léopold Héder. Mais cette place localisée non loin de la Place des Palmistes a changé plusieurs fois de nom au cours de son histoire.

Tout d'abord, et à l'époque où cette place était face au couvent des jésuites vers 1703, elle était alors appelée Place d'Armes. Puis au départ "forcé" des jésuites de Guyane, les services du gouverneur appelés plus simplement le "gouvernement" s'installa dans cet hôtel et la place fut donc nommée Place du Gouvernement en 1765.

Pendant un temps désigné sous le nom de Place du Maréchal Pétain, elle fut rebaptisée en 1944 Place de Grenoble. Elle porte aujourd'hui le nom de Léopold Héder (1918-1978), homme politique guyanais, qui fut maire de Cayenne, président du Conseil général de la Guyane, député et sénateur.

Il est à noter que cette Place est encore souvent appelée Place de Grenoble. Elle a été classée Monument Historique par arrêté du 9 mars 1999. Elle fera l'objet ultérieurement d'un petit article sur ce blog.

L’hôtel de Préfecture de la Guyane, Place Léopold Héder à Cayenne

Cayenne fut entourée d'une palissade bastionnée en 1652 qui englobait une grande partie de ce qui était à l'époque un terrain vague. Une dizaine d'années plus tard, sur une parcelle proche, on aménagea un cimetière au centre duquel s'élevait une église baptisée Saint-Sauveur.

En 1678, les jésuites construisirent une bâtisse sans doute en bois et torchis. En 1729, un nouvel édifice fut construit qui prit le nom de Couvent des jésuites. Il avait déjà le plan en "U" que l'édifice a encore aujourd'hui. Il servait de résidence au Père supérieur et à son coadjuteur, et accueillait aussi les visiteurs de passage.

En 1744, Charles Marie de La Condamine (Explorateur et scientifique français qui descendit le fleuve Amazone) y séjourna et réalisa sur le parvis de l'hôtel une grande méridienne, qui sera détruite en 1780. Le couvent des jésuites était orné d'un jardin à la française avec de nombreuses dépendances (cuisine, logement des esclaves, buanderie ...).

Les Jésuites demeurèrent un siècle en Guyane et furent souvent en conflit avec les gouverneurs. En 1762, Un arrêt du Roi interdit la Compagnie de Jésus en France et dans ses colonies. Les Jésuites quittèrent définitivement la Guyane en 1763, abandonnant leur "couvent", mais aussi leurs différentes exploitations en Guyane comme l'Habitation Loyola à Remire-Montjoly.

L’hôtel de Préfecture de la Guyane, Place Léopold Héder à Cayenne

Au départ des Jésuites, le "gouvernement" (Le gouverneur et ses officiers) s'installèrent dans le bâtiment et en firent leur logement en améliorant le confort des lieux. Le gouverneur de l'époque se nommait Jean-Pierre-Antoine de Béhague, commandant en chef et gouverneur par interim entre 1763 et 1765.

En 1782, l'étage était occupé par le logement du gouverneur. En 1789, une salle d'Armes fut installée dans l'aile ouest. En 1801, Victor Hugues s'installa dans l'édifice après avoir été nommé gouverneur de la Guyane où il restera pendant 10 ans, de 1799 à 1809. Il participera en Guyane au rétablissement de l'esclavage suite à la loi du 20 mai 1802 de Napoléon Bonaparte.

De 1809 à 1817, l'hôtel fut occupé par les Portugais et notamment par le gouverneur Maciel da Costa. Les portugais aidés des britanniques s'étaient en effet emparés de la Guyane. Ils la restituèrent en 1817 suite à a décision du Congrès de Vienne qui faisait suite à la chute de Napoléon. Ils quittèrent alors définitivement la Guyane.

Sous le second empire (1852-1870), cet hôtel servit de demeure aux gouverneurs. Il est à noter qu'un balcon en fer forgé à l'étage leur permettait de saluer la foule lors des évènements et manifestations sur cette place.

En 1925, le gouverneur Chanel modifia la façade en y accolant une galerie précédée par 13 colonnes monumentales. Entre 1929 et 1935, l'édifice fit l'objet de plusieurs travaux de réfection.

Avec la départementalisation opérée par la loi du 19 mars 1946, ce bâtiment devint l'année suivante l'hôtel de la préfecture puis en 1982, le siège de la Préfecture de région.

L’hôtel de Préfecture de la Guyane, Place Léopold Héder à Cayenne

Les bureaux du préfet et du directeur de cabinet sont installés à l'étage dans l'aile Est. Les bureaux de l'Etat-Major de la zone de défense (EMZD) se sont installés plus récemment à l'étage dans l'aile Ouest, dans des locaux qui constituaient autrefois l'appartement de fonction du directeur de cabinet. Une salle de crise a été installée en rez-de-chaussée.

Les ailes sont construites en maçonnerie avec de la brique et du bois. Les galeries du corps principal sont ouverts sur la façade sud et fermées de lames ventilantes sur la façade nord. Les galeries sur le jardin intérieur comportent des poteaux en bois et dallées de pierre.

L'hôtel de préfecture de la Guyane appartient au Conseil général. Il a été classé Monument Historique le 17 août 1978.

L’hôtel de Préfecture de la Guyane, Place Léopold Héder à Cayenne
L’hôtel de Préfecture de la Guyane, Place Léopold Héder à Cayenne
L’hôtel de Préfecture de la Guyane, Place Léopold Héder à Cayenne

Quelques gravures et cartes postales anciennes :

Vous trouverez ci-dessous quelques gravures et cartes postales anciennes qui montrent bien que la façade de cet édifice a subi quelques transformations au fil du temps.

Cliquez sur une image pour l'agrandir.Cliquez sur une image pour l'agrandir.
Cliquez sur une image pour l'agrandir.Cliquez sur une image pour l'agrandir.

Cliquez sur une image pour l'agrandir.

Sources :

Ministère de la culture - inventaire général du patrimoine culturel - Base Mérimée

Hôtel de Préfecture de la Guyane - Wikipédia

Partager cet article

Repost 0
Rédigé et publié par Phil - dans Vie en Guyane
commenter cet article

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -