Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Marie-Odile et Philippe
  • : Ce blog a pour ambition de décrire nos balades à travers la Planète, nos vacances snorkeling, mais aussi et surtout, la vie en Guyane (petites histoires, monuments, faune et flore) ...
  • Contact

Heure de Guyane

 

Recherche

Météo en Guyane

31 mai 2014 6 31 /05 /mai /2014 08:40

Arbre de la famille des Moracées, il est originaire d'Océanie où il est notamment cultivé pour son fruit comestible appelé fruit à pain. On le retrouve maintenant un peu partout sous les tropiques. Son nom scientifique est Artocarpus altilis (Parkinson) - forsberg, 1941 ou Artocarpus incisa. Les brésiliens le nomment : "árvore-do-pão" ou "fruta-pão" alors que les espagnols l'appellent "Fruta de pan" et les anglo-saxons "Breadfruit". Localement, son appellation créole est "Fouyapen".

Il existe une autre variété de "Artocarpus altilis var seminifera" qui est appelé châtaignier pays. Ce dernier est une variété à graines et se différencie du fruit à pain par un port moins élégant , des feuilles moins découpées et un fruit recouvert d'épines molles. Les graines brunes s'apprécient une fois bouillies. Mais ce n'est pas de cette espèce qu'il s'agit dans ce petit article dédié uniquement au fruit à pain (Artocarpus altilis var. non seminifera).

Proche du jacquier (Artocarpus heterophyllus), arbre peu cultivé en Guyane excepté par les Hmongs, l'arbre à pain peut mesurer jusqu'à 25 mètres de hauteur avec de grosses branches, peu nombreuses, et l'extrémité se terminant par un bouquet de feuilles. Celles-ci sont très grandes, jusqu'à 60 cm, découpées en lobes profonds, rigides et d'une couleur vert luisant.

L’arbre à pain (Artocarpus altilis)

Le fruit à pain peut mesurer entre 15 cm et 25 cm et peser entre 1 kg et 3 kg. Il a une peau épaisse composée de nombreuses auréoles verdâtres et rugueuses qui deviennent lisses lorsque le fruit est à maturité. Sa pulpe est blanche et d'aspect farineux. L'arbre porte des fleurs mâles (épis jaune spongieux, pendant et cylindrique) et des fleurs femelles (inflorescence presque ronde).

Ce fruit est plus proche des féculents comme la pomme de terre, le manioc ou encore l’igname. A maturité le fruit prend une forme oblongue. On sait qu'il est arrivé à maturité et bien qu’il soit encore vert et dur, quand sa sève laiteuse blanche coule à l’extérieur du fruit.

Le fruit à pain est utilisé en cuisine sous différentes formes comme le gratin, la purée ou encore en beignet ou même en frites. Il faut faire bouillir le fruit avec du sel pour accompagner les viandes ou légumes. Certains l'utilisent pour faire des gâteaux. Riche en amidon, le fruit est consistant et laisse un léger goût sucré.

Riche en fibres et pauvre en graisse, le fruit à pain est excellent pour le transit intestinal. Il est aussi une bonne source de vitamine C.

L’arbre à pain (Artocarpus altilis)

L'arbre à pain a été introduit aux Antilles en provenance de Tahiti d'où il aurait été ramené par William Bligh (1754-1817). Une première tentative échoua en raison de la mutinerie du Bounty en 1789 car le capitaine avait rationné l'eau au profit de sa cargaison composée notamment de plants d'arbres à pain. Les mutins jetèrent les arbres à pain par dessus bord.

La seconde tentative permit son introduction d'abord à Saint-Vincent puis en Jamaïque qu'en 1792 où l'objectif de planter ces arbres à fruits abondants et nourrissants était de nourrir les esclaves. C'est à partir de là que l'arbre à pain fut introduit aux Antilles.

Il fut introduit en Guyane française en 1795 par le botaniste Joseph Martin responsable des Jardins du Roi à Cayenne.

L’arbre à pain (Artocarpus altilis)

Par ailleurs, l'arbre à pain sert aussi à la confection de remèdes créoles. Aux Antilles françaises, il est utilisé contre les brûlures de la peau sous forme d'emplâtre constitué par le fruit mûr, bien cuit. Le latex de l'arbre à pain est parfois aussi utilisé sur les blessures ouvertes et les démangeaisons.

En Guyane, il est parfois utilisé pour faire baisser la tension artérielle en buvant une tasse par jour du liquide obtenu par décoction des feuilles dans l'eau bouillante.

L’arbre à pain (Artocarpus altilis)

Sources :

Fruits des Caraïbes par le CIRAD (Fruits des Antilles)

Arbre à pain - Wikipedia

http://www.futura-sciences.com/magazines/nature/infos/dico/d/botanique-arbre-pain-4554/

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/jatba_0370-3681_1940_num_20_221_6062 (L'arbre à pain et ses congénères)

Partager cet article

Repost 0
Rédigé et publié par Phil - dans Flore de Guyane
commenter cet article

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -